20:41

La grande cagnotte chez NetBet !

C’est peut-être votre moment ! Le bookmaker NetBet fête le retour de la Ligue des Champions 2014-2015 avec une promotion. Êtes-vous un excellent pronostiqueur ? Alors vous pouvez gagner un part de la cagnotte totale de 80.000 euros et des prix fantastiques. Le meilleur pronostiqueur dans la période de promotion gagnera aussi un séjour VIP pendant la Coupe d’Afrique des Nations au Maroc en 2015.
 

Cagnotte de 16000 euros
© by NetBet

 
La promotion se déroule en 2 phases. Jusqu’au 26 novembre, vous pouvez gagner avec les journées de Ligue des Champions. Pour chaque bonne pronostique sur un des 16 matches, vous recevrez 1 point. Votre meilleure grille de pronostiques aura donc une chance de se qualifier pour la finale, si vous êtes parmi les 10 meilleurs joueurs de la journée. En total, vous avez donc 5 chances à gagner un part de la cagnotte. La finale sera alors joué le 10 et 11 décembre. Tous les joueurs qualifiés s’affronteront et le meilleur gagnera le séjour VIP au Maroc.
 

Pour participer, vous devez suivre ces pas :

  1. Inscrivez-vous à la promotion
  2. Participez aux paris sur la Ligue des Champions
  3. Gagnez des points pour chaque pari

 
Chaque point augmentera alors votre chance à gagner un part de la cagnotte de 16000 euros. La promotion est donc valable jusqu’au 11 décembre à 20:40, les paris en direct ne sont pas possibles. En cas d’égalité dans la finale, il y aura une question sur le nombre de buts pour décider sur le gagnant. Les gagnants seront notifiées par e-mail. Si vous êtes parmis les gagnants, le bookmaker NetBet utilisera peut-être vos données pour la promotion de cet évènement.
 
Vous voulez participer à une promotion avec une grande cagnotte ? Le bookmaker NetBet offre tout que vous pouvez désirer comme pronostiqueur et fan de la Ligue des Champions. On vous souhaite donc bonne chance avec vos paris ! Si vous voulez voir des autres bonus et promotions des bookmakers en France et Belgique, consultez notre page de bonus !
 
Inscrivez-vous Détails sur les bonus